Le Blues

Le blues est une forme musicale vocale et instrumentale, dérivée des chants de travail et des gospels des populations afro-américaines. C'est un style où le (la) chanteur(euse) exprime sa tristesse et ses coups durs (d'où l'expression « avoir le blues »). Le blues a eu une influence majeure sur la musique populaire américaine, puisque l'on en retrouve des traces dans le jazz, le rhythm and blues, le rock and roll, le hard rock, la musique country, la soul, les musiques pop ou de variété et même la musique classique.

Le terme "blues" vient de l'abréviation de l'expression anglaise Blue devils (littéralement "diables bleus "), qui signifie "idées noires ". Cela renvoie aussi à l'amour pour le diable ce qui exerce un sentiment de spiritisme, d'où les "idées noires". Les personnes touchées sont les personnes vivant en solitude. L'expression "coup de blues" signifie avoir reçu sur la tête, avec un choc violent, une personne qui déprime (à la recherche de la note "bleue"). Il s'agit de la quarte augmentée de la tonalité principale du morceau. Elle donne une sonorité particulière caractéristique du blues.

Les plus anciennes formes de blues provenaient du sud des États-Unis, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Ces formes étaient le plus souvent orales, accompagnées parfois par un rythme donné par des instruments rudimentaires. C'est principalement dans les champs de coton de la région du delta du Mississippi (entre Senatobia et Clarksdale) que ces formes prennent des tours de plus en plus complexes. L'une des formes antérieures au blues est le Fife and Drums joué dans la région Hill Country du Mississippi (il s'agit d'un ensemble de percussions guidé par un fifre en bambou, instrument que jouait le maÎtre en la matière, Othar Turner Othar (ou Otha) Turner, né près de Canton, Mississippi, le 2 Juin 1908 et mort à Gravel Springs, Mississippi, le 26 février 2003, est un musicien de blues américain.Il est l'un des meilleurs joueurs de fifre que le blues ait connu. Il est de Gravel Springs, Mississippi, et a beaucoup joué dans les festivals de blues et en concerts.Il a été choisi en tant que l'un des cinq "Essential Blues Records of the Decade".).

Il y eut d'autres formes de blues avec des instruments rudimentaires ,le "diddley bow", une corde fixée sur une planche,le "jug" cruchon en terre dans lequel on soufflait. Puis le blues a évolué avec des instruments simples, tels que la guitare acoustique, le piano et l'harmonica. La légende raconte que l'un des guitaristes bluesmen,
Robert Johnson, S'il y a un chanteur de blues qui mérite le qualificatif de légendaire, c'est bien Robert Johnson. Sa vie tragique, ses Blues d'une poésie poignante et ses innovations à la guitare ont non seulement frappé ses comtemporains mais modifié profondément l'histoire du Blues et influencé une cohorte de musiciens, noirs ou blancs, d'Elmores James à Eric Clapton en passant par les Stones. Que dire de plus sinon que la légende du deal faustien, du génie du Blues offert au jeune Robert une nuit de pleine lune, en échange de son âme est connue par tous. aurait signé un pacte avec le diable ce qui lui aurait permis de devenir un virtuose du blues (blue devils : c'est une musique liée aux forces maléfiques qui était fuie et rejetée par beaucoup de personnes aux États-Unis). Cependant, Robert Johnson ne serait pas le premier à avoir raconté cette histoire, c'est un autre Bluesman,auteur du morceau "Canned heat" Tommy Johnson Tommy Johnson, était un chanteur, guitariste de blues américain, né à Terry, Mississippi, vers 1896, décédé à Springs, Mississippi, le 1er novembre 1956. Avec sa puissante voix falsetto, il fut l'un des bluesmen les plus importants et des plus influents de l'état du Mississippi. , qui en serait à l'origine.

W.C. Handy William Christopher Handy (né le 16 novembre 1873 et mort le 28 mars 1958) était un musicien et compositeur de blues américain souvent considéré comme "the Father of the Blues" (le père du blues).Ses tentatives musicales sont variées et lui permettent de se produire comme premier ténor dans un spectacle de ménestrel. Il quitte également l'Alabama et travaille comme chef d'orchestre, cornettiste et trompettiste.À cause des difficultés qu'il rencontre pour faire publier son travail, il se met à publier lui même ses morceaux en s'associant avec Harry H. Pace, un homme d'affaire rencontré à Memphis. fut l'un des premiers musiciens à reprendre des airs de blues, à les arranger et les faire interpréter par des chanteurs avec orchestres. Il fut également l'auteur de morceaux parmi les plus célèbres, tel le fameux Saint Louis Blues.
Du point de vue des textes, les premiers blues consistaient souvent à répéter un même vers deux ou trois fois, comme par exemple :
Woke up this morning with the Blues down in my soul
Woke up this morning with the Blues down in my soul
My baby gone and left me, got a heart as black as coal.
Les années 1920 et 1930 virent l'apparition de l'industrie du disque, et donc l'accroissement de la popularité de chanteurs et guitaristes tels que
Blind Lemon Jefferson Clarence "Blind Lemon" Jefferson (né en septembre 1893 au Texas et mort en décembre 1929 à Chicago) était un chanteur et guitariste de blues américain. Il reste comme un des chanteurs de blues les plus populaires des années 1920. et Blind Blake Arthur "Blind" Blake (né vers 1893 à Jacksonville en Floride et mort vers 1933) était un chanteur et guitariste de blues très influent. Il est souvent appelé « The King Of Ragtime Guitar ». qui enregistrèrent chez Paramount Records, ou Lonnie Johnson Alfonzo "Lonnie" Johnson, né le 8 février 1894 à La Nouvelle-Orléans en Louisiane et mort le 6 juin 1970 au Canada, était un chanteur et guitariste américain, pionnier du blues et du jazz.Lonnie Johnson fut un musicien capable de jouer des blues très traditionnels, mais aussi un des précurseurs de la guitare jazz moderne avec l'introduction des solos corde par corde. En 1997, il rejoint le Louisiana Blues Hall of Fame à titre posthume. chez Okeh Records. Ces enregistrements furent connus sous le terme de race records (musique raciale), car ils étaient destinés exclusivement au public afro-américain. Mais les années 1920 connurent également des chanteuses de classic blues extrêmement populaires, telles que Gertrude « Ma » Rainey Gertrude « Ma » Rainey (Gertrude Malissa Nix Pridgett, Mrs Rainey ) fut l'une des premières chanteuses de blues américaine connues, née à Colombus en Georgie le 26 avril 1886 et morte à Memphis, Tennessee le 22 décembre 1939. Elle fut surnommée "la Mère du Blues". Elle fit beaucoup pour développer et populariser le blues, et eu une influence décisive sur les générations suivantes de chanteuses de blues (telles Bessie Smith) et sur leurs carrières. , Bessie Smith Bessie Smith (15 avril 1894 à Chattanooga dans le Tennessee - 26 septembre 1937 à Clarksdale dans le Mississippi) est une chanteuse américaine et une des artistes d'enregistrement les plus réputées des années 1920. Elle fut surnommée l'Imperatrice du Blues.Smith a eu une influence musicale importante sur des chanteuses comme Billie Holiday, Sarah Vaughan, Dinah Washington, Nina Simone, Janis Joplin et Norah Jones. Sa voix puissante et son style de chant sont une contribution importante à l'histoire de la musique populaire. , Ida Cox Ida Cox née Ida Prather le 25 février 1896 à Knoxville; décédé en 1967 était une chanteuse de blues et jazz américaine. et Victoria Spivey Victoria SPIVEY, née le 15 octobre 1906 à Houston, Texas. Décédée le 3 octobre 1976 à New York.Après avoir débuté dans un string band dirigé par son père, Victoria SPIVEY débute sa carrière professionnelle à l’âge de 12 ans et enregistre son premier titre en 1926, "Black Swake Blues", l’année de son vingtième anniversaire. Contrairement à la majorité des artistes du Classic Blues Singers, qui voient leurs carrières s’interrompre avec la grande dépression de 1929, Victoria SPIVEY va continuer d’enregistrer jusqu’en 1937 grâce au style très personnel qu’elle a donné à son répertoire. Avec les paroles suggestives et sarcastiques de ses chansons et son physique avantageux, Victoria SPIVEY obtient rapidement la notoriété et le succès dans la communauté noire, qui va alors la soutenir durablement.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'urbanisation croissante et l'utilisation des amplificateurs pour la guitare et l'harmonica menèrent à un blues plus électrique (tel que le Chicago Blues), avec des artistes comme Howlin' Wolf Howlin’ Wolf, né le 10 juin 1910 à White Station, près de West Point dans le Mississippi et mort le 10 janvier 1976 à Hines dans l'Illinois, de son vrai nom Chester Arthur Burnett, est un musicien de blues américain. Son prénom lui vient de Chester Alan Arthur, 21e président des États-Unis, mais il a connu différents sobriquets dans sa jeunesse, dus à sa taille et son corps massif, comme Big Foot ou encore Bull Cow. Il explique ceci sur les origines de son nom de scène, qui veut dire 'Loup Hurlant' : Ce nom est inspiré par mon grand-père, qui me racontait souvent des histoires de loups dans cette partie du pays. Il le prévenait que les loups l'attraperaient s'il n'était pas sage.... et Muddy Waters McKinley Morganfield (né à Rolling Fork, Mississippi le 4 avril 1915 - mort à Westmont, Illinois le 30 avril 1983), plus connu sous le nom de Muddy Waters, était un musicien américain de blues. Il est l'une des figures historiques du Chicago Blues.Son influence est énorme sur de nombreux genres musicaux : blues, rhythm and blues, rock, folk, jazz, et country. Waters aidera Chuck Berry è obtenir son premier contrat d'enregistrement.Souvent opposé lors de sa carrière à Howlin' Wolf, autre artiste de Chess Records qui fut l'un de ses meilleurs rivaux il comptera dans son groupe de nombreux harmonicistes de renom notamment Little Walter qui partira faire une carrière solo et James Cotton. . C'est ce blues électrique qui influencera, plus tard, une partie du rock and roll.

Vers la fin des années 1940 et pendant les années 1950, les noirs américains ont déménagé vers les villes industrialisées du nord comme Chicago et Détroit, pour y trouver du travail. Dans les villes comme Chicago, Détroit et Kansas City, un nouveau style de blues « électrique » fut crée, qui utilisait la voix, la guitare électrique, la basse électrique, la batterie et l'harmonica amplifié avec un micro et un ampli. J. T. Brown, qui jouait avec les groupes d'Elmore James et J.B. Lenoir a egalement utilisé le saxophone, plutôt comme instrument d'accompagnement qu'instrument soliste.

Le style de blues urbain de Chicago fut bien influencé par le blues du Mississippi, d'où sont venus des musiciens comme Howlin' Wolf, Muddy Waters, Willie Dixon Willie Dixon (né le 1er juillet 1915 et mort le 29 janvier 1992) était un musicien, bassiste, chanteur et compositeur de blues américain.L'influence de ses années chez Chess reste prodigieuse. Il ira même jusqu'à affirmer une fois "I am the blues" (je suis le blues). Il est en effet une des influences majeures du genre que ce soit à travers son écriture originale et variée, ses performances scéniques, ses enregistrements ou son vaste travail de production. , et Jimmy Reed « Mathias James Reed » Reed Jimmy, était un chanteur, guitariste et harmoniciste de blues et rhythm'n'blues américain, né à Leland, Mississippi, le 6 septembre 1925, mort à Oakland, Californie, le 29 août 1976. . Les harmonicistes comme Little Walter Marion Walter Jacobs, dit Little Walter, est un chanteur, harmoniciste et guitariste de blues américain, né à Marksville, Louisiane, le 1er mai 1930, décédé à Chicago, le 15 février 1968. Il est surtout réputé pour sa technicité et sa virtuosité à l'harmonica qui fascinait dit-on les saxophonistes de jazz. et Sonny Boy Williamson (Rice Miller) Aleck « Rice » Miller (5 décembre 1899 - 23 juin 1965), également connu sous les noms de Sonny Boy Williamson II, Rice Miller, Willie Williams, Willie Miller, Little Boy Blue, The Goat et Footsie, était harmoniciste, chanteur, et compositeur de blues de nationalité américaine. Rice Miller reste comme un des plus fins et atypiques songwriters de blues et son jeu laconique d'harmonica ainsi que sa voix ont fait de lui un véritable artiste. L'utilisation de l'espace couplée à son timing et à son son font de lui un des meilleurs harmoniciste de blues. étaient bien connus dans les clubs de blues à Chicago. Les autres joueurs d'harmonica, comme Big Walter Horton Big Walter Horton (parfois : Shakey Horton), était un chanteur, harmoniciste de blues américain, né à Horn Lake, Mississippi, le 6 avril 1918, décédé à Chicago, Illinois, le 8 décembre 1981 et connu comme membre du groupe de Muddy Waters.Horton, dont le surnom était « Shakey » à cause de ses mouvements de tête pendant qu’il jouait, devint le pivot des concerts de blues à Chicago et il jouit d’une grande popularité pendant le Folk-Revivals. , Snooky Pryor Snooky Pryor (né le 15 septembre 1921 à Lambert dans le Mississippi et mort le 19 octobre 2006), de son vrai nom James Edward Pryor, était un harmoniciste américain spécialisé dans le blues.Snooky Prior enregistre certains des morceaux les plus populaires du Chicago Blues en 1948. , avaient aussi beaucoup d'influence. Muddy Waters,Elmore James et Homesick James jouaient de la guitare électrique avec un « slide » ou « bottle neck » ; l'exercice consiste à jouer les notes sur le manche en posant un bout de métal ou un goulot de bouteille sur les cordes. B. B. King et Freddy King n'ont pas utilisé le « slide ». Les chanteurs Howlin' Wolf et Muddy Waters marquèrent le blues de leurs voix rauques et fortes. Le jump blues était un autre développement du blues de cette période qui a influencé la musique populaire. Le jump blues était un hybride populaire du swing et du blues, mettant en vedette des chansons "up-tempo" orchestrées pour des big bands. Le musicien de ce genre qui a le plus influencé la musique populaire était Big Joe Turner Joseph Vernon Turner dit Big Joe Turner (Big pour sa taille de 1m88 et ses 110 kg) est un chanteur de blues, de jazz et de rhythm and blues américain né à Kansas City, Missouri, le 18 mai 1911 - décédé à Los Angeles, Californie, le 24 novembre 1985. Il est l'un des précurseurs du Rock'n'Roll.Il commence à chanter le blues dès les années 1920 avant de devenir un des pionniers du rock'n'roll dans les années 1950. Sa carrière continue jusqu'en 1980. , qui a enregistré la version originale de "Shake, Rattle, and Roll, ".Pensons aussi a Tiny Grimes, Ruth Brown, et LaVern Baker ("Tweedle Dee").

Lors des années 1960, les genres de musique influencés ou créés par les noirs américains, comme le rock and roll et la musique soul sont devenus populaires. Les musiciens blancs ont popularisé beaucoup de styles des américains noirs aux États-Unis et au Royaume-Uni.
Dans les années 1960, une nouvelle génération d'enthousiastes du blues apparaît en Europe et en particulier en Angleterre. Les principaux acteurs de ce que l'on appelle alors le British Blues Boom sont les Yardbirds The Yardbirds est le nom d'un groupe de rock britannique des années 1960, formé en mai 1963. , les Bluesbreakers Les Bluesbreakers également connus sous le nom de John Mayall & the Bluesbreakers étaient un groupe de musique pionnier du British blues menés par John Mayall ou encore les Animals, Fleetwood Mac (1ère période avec Peter Green), Chicken Shack, et incluent de nombreuses stars de la pop et du rock à venir Jimmy Page, Eric Clapton ou Jeff Beck (tous trois membres successivement des Yardbirds) qui intègrent à leur musique des influences psychédéliques et pop.
Il ne faudrait pas oublier les Rolling Stones, The Doors, The Pretty Things, Them, Ten Years After, The Small Faces, Alexis Korner, The Kinks,...



Le Jazz

Le jazz est né aux États-Unis au début du XXe siècle, d'un mélange de musiques élaborées par les Noirs américains. Ses ancêtres sont les work songs, chants de travail des esclaves africains et les chants religieux, negro spirituals et gospel, chantés dans les églises lors des cérémonies religieuses. Au début du XXe siècle, le blues se développe dans le Delta du Mississippi et est largement diffusé à partir de 1920 et le premier enregistrement de Mamie Smith.Mamie Robinson, plus connue sous le pseudonyme de Mamie Smith, était une artiste américaine, née le 26 mai 1883 à Cincinnati (Ohio), morte le 16 septembre 1946 à Harlem. Elle s'illustra successivement ou simultanément comme danseuse de revue, chanteuse de jazz et de blues, pianiste et actrice.

Parallèlement, le ragtime apparaît, style de piano incarné par Scott Joplin(24 novembre 1867 - 1er avril 1917) est un pianiste et compositeur américain de musique ragtime. Sa musicalité, son talent et son importance dans l’histoire du ragtime et de la musique américaine sont exceptionnels. Encore aujourd’hui, Scott Joplin demeure le plus connu des compositeurs de ragtime., musique syncopée influencée par la musique classique occidentale.

Dans les années 1920, le stride se développe à Harlem. Héritier du ragtime, le stride introduit l'utilisation d'une pulsation ternaire, et la virtuosité des musiciens augmente, comme par exemple chez James P. Johnson James Price Johnson était un pianiste de jazz et compositeur afro-americain, ne le 1er février 1894 à New Brunswick, dans le New Jersey et mort le 17 novembre 1955 à New York. Il est surnommé le « Père du Piano stride ». Pionnier du piano jazz (avec Jerry Roll Morton), son rôle dans la transition du Ragtime vers le jazz est déterminant; Sa technique et son inventivité ont donné naissance au style Stride qui influença profondément toute une génération de pianistes: Fats Waller (qui fut son élève), mais aussi Duke Ellington et Thelonious Monk. Son titre Charleston (1923) fut l'un des morceaux de Jazz le plus repris dans les années 1920.. Le boogie-woogie se développe à la même époque à Chicago.
C'est à la Nouvelle-Orléans que l'on fait en général naître le jazz, avec les formations orchestrales des « brass bands », mélange de marches militaires revisitées par les noirs américains et les créoles, qui privilégie l'expression collective. Le premier enregistrement de jazz voit le jour en mars 1917 par l'Original Dixieland Jazz Band. Le 26 février 1917, l'Original Dixieland Jass Band entre dans l'histoire du jazz en enregistrant pour le label "Victor Talking Machine Company" ce qui est considéré comme le premier disque de jazz : un 78 tours "Livery Stable Blues" et "Dixie Jass Band One Step". Ce disque, qui présente pourtant un jazz assez médiocre, connaît un énorme succès. L'ODJB joue, pendant plusieurs mois, en Angleterre (mars 1919-juillet 1930). En 1925, Nick La Rocca, suite à une grave dépression nerveuse, dissout l'orchestre.

Autoproclamé inventeur du jazz, Jelly Roll Morton Il serait né aux alentours de 1885 (certains avancent la date de 1890) dans le quartier Storyville de La Nouvelle-Orléans. On ne connaît ni son père, ni sa mère. Ce que l'on sait, c'est que vers 1900, il jouait déjà du piano dans les nombreuses maisons closes de l'endroit, sachant interpréter tous les genres de l'époque, du ragtime aux mélodies espagnoles très demandées à ce moment-là. est en effet un passeur entre ragtime et jazz, mais ce sont Kid Ory Edward «Kid» Ory (25 décembre 1886 - 23 janvier 1973) était un tromboniste de jazz et chef d'orchestre américain. , Sydney Bechet Né le 14 mai 1897 à La Nouvelle-Orléans et décédé le 14 mai 1959 à Garches. Musicien cosmopolite dès sa jeunesse, Sidney Bechet est à l'origine de la première critique de jazz un peu sérieuse. Prodige musical, né au sein d'une famille créole, il a étudié auprès de Louis dit "Papa" Tio et Lorenzo Tio fils à la Nouvelle-Orléans. Après un retour triomphal au Festival de jazz de Paris en 1949, il décide de s'établir en France. Bechet y devient une super vedette hexagonale et surtout Louis Armstrong Louis Daniel Armstrong (4 août 1901 – 6 juillet, 1971) (prononcer « Louis » à la française), aussi connu sous les surnoms de Satchmo (pour satchel-mouth, littéralement bouche-sacoche) ou Pops, était un musicien américain de jazz. Il transforma le jazz du statut d’une musique régionale peu connue en un courant culturel populaire. Étant probablement le musicien de jazz le plus célèbre du XXe siècle, il fut tout d’abord reconnu pour ses qualités de trompettiste. qui s'imposent comme les grands solistes des formations Nouvelle-Orléans, ce dernier ouvrant avec ses solos la porte à l'ère du Swing.
Considéré comme l'âge d'or du jazz, apparu vers les années 1930, le swing (ou middle jazz) se démarque du jazz Nouvelle-Orléans par un orchestre de plus grande taille, et privilégie les solistes au détriment de l'expression collective. C'est l'ère des big bands de Duke Ellington, Edward Kennedy Ellington était un pianiste, compositeur et chef d'orchestre américain né le 29 avril 1899 à Washington et mort le 24 mai 1974 à New York.À l’été 1914,il composa sa première pièce : Soda fountain rag aussi connue sous le nom de Poodle dog rag. Count Basie, William "Count" Basie (21 août 1904 – 26 avril 1984) était un pianiste, organiste, et surtout chef d'orchestre de jazz. Il fut vite reconnu comme un des plus grands chefs d’orchestre de ‘Big Band’ de son époque. Il a créé un orchestre, le Count Basie Orchestra, renommé, non seulement pour la musique, mais aussi pour les artistes mis en vedette comme Lester Young, Herschel Evans, Buck Clayton, Harry "Sweets" Edison, Jimmy Rushing. Glenn Miller, Glenn Miller (Alton Glenn Miller) est un tromboniste mais surtout chef d'orchestre de jazz américain, né le 1er mars 1904 à Clarinda (Iowa) et disparu, probablement au dessus de la Manche, le 15 décembre 1944.En 1937, il monte son propre big band. Malheureusement, le succès n’est pas au rendez-vous et il doit dissoudre l’orchestre.En 1938, il fait une seconde tentative. Cette fois, c’est une réussite. avec un répertoire marqué par les compositions de George Gershwin, George Gershwin (26 septembre 1898 à Brooklyn, New York – 11 juillet 1937 à Hollywood) était un compositeur américain, né Jacob Gershowitz, de parents juifs immigrants russes.Parmi ses compositions, beaucoup ont été employées au cinéma, et bien d'autres sont devenues de grands standards de jazz : des livrets ont été enregistrés par Ella Fitzgerald . Cole Porter, Cole Porter, né le 9 juin 1891 à Peru (Indiana), mort le 15 octobre 1964 à Santa Monica (Californie), est un compositeur et parolier américain, auteur de quelques unes des plus célèbres comédies musicales de la scène américaine. Richard Rodgers Richard Rodgers est un compositeur, scénariste et producteur américain né le 28 juin 1902 à New York, New York (États-Unis), décédé le 30 décembre 1979 à New York (États-Unis). etc. et les chansons de variété de Tin Pan Alley, qui forment l'ossature des standards de jazz. Les grands solistes de cette époque sont Coleman Hawkins Coleman Hawkins, dit Bean (haricot), (21 novembre 1904 - 19 mai 1969) était un musicien américain, saxophoniste ténor de jazz. Il fut l’un des solistes majeurs du middle jazz. Il est le premier saxophoniste ténor à avoir su donner dans les années 1920 un vrai son de qualité, plein et sensuel à cet instrument, qui n’était avant lui pas encore l’instrument emblématique du jazz et était peu utilisé dans ce genre. et
Lester Young. Lester Willis Young surnommé le Prez (le président) (27 août 1909 - 15 mars 1959) est un saxophoniste, clarinettiste et compositeur, américain de jazz.Lester Young ne fut pas surnommé "Prez" pour rien : il fut en effet l'un des musiciens de Jazz les plus influents de tous les temps, tant par son jeu révolutionnaire que par sa personnalité.

Au début des années 40 naît le bebop. Tempos ultra rapides, petites formations, virtuosité époustouflante, innovations harmoniques et rythmiques, la rupture est brutale et emmenée par Charlie Parker, Charles Parker Jr est un saxophoniste alto américain né le 29 août 1920 à Kansas City, mort le 12 mars 1955 à New York. D'abord appelé Yardbird (le bleu) au début de sa carrière, son surnom sera ensuite raccourci en Bird (l'oiseau), qui le suivra tout au long de sa vie. Parker est considéré comme l'un des musiciens de jazz les plus doués et innovateurs de tous les temps. Il est l'un de ceux qui ont contribué à l'éclosion du style be-bop. Décédé à 34 ans en 1955, il devient une véritable légende et un modèle pour toute une génération de musiciens. Dizzy Gillespie, John Birks « Dizzy » Gillespie, né à Cheraw en Caroline du Sud le 21 octobre 1917, mort le 6 janvier 1993, était un trompettiste, compositeur et chef d'orchestre de jazz américain. Avec Miles Davis et Louis Armstrong, il est l'un des trois plus importants trompettistes de l'histoire du jazz, ayant participé à la création du style Bebop et contribué à introduire les rythmes latino-américains dans le jazz. Dizzy Gillespie se distinguait en particulier par sa trompette au pavillon incliné vers le haut,il bouchait sa trompette d'un bouchon. Ses joues gonflées à bloc comme celles d'un crapaud, ainsi que sa joie de vivre et son humour ravageur qui sont pour beaucoup dans sa popularité auprès du public. En tant que musicien, il avait une technique époustouflante et une vitesse de jeu impressionnante. Thelonious Monk. Thelonious Sphere Monk (10 octobre 1917 - 17 février 1982) était un pianiste de jazz américain célèbre pour son style d'improvisation unique, ainsi que pour avoir écrit de nombreux standards du répertoire du jazz.

L'intellectualisation du jazz par le bebop ne sera pas toujours bien perçue par le public et certains critiques, notamment Hugues Panassié Hugues Panassié (1912-1974) était un critique et producteur de jazz français. Il était un admirateur du style de jazz "hot" ou authentique tel que joué par Louis Armstrong dans les années 1930. Il considérait le bebop comme une forme de musique distincte du jazz. en France sera particulièrement virulent contre cette nouvelle forme de jazz.

 

Vers les années 50 apparaissent des évolutions au bebop, comme le cool et le hard bop. Le cool et le jazz West Coast regroupent des évolutions du bop moins marquées par le rythme, et généralement faites par des blancs. Les Four Brothers de Jimmy Giuffre, Le surnom a pour origine le morceau composé et arrangé par Jimmy Giuffre et enregistré par Woody Herman et son orchestre à Hollywood le 27 décembre 1947. Giuffre donna à ce morceau le titre de Four Mothers pour motherfuckers mais Herman le remplaça par le plus convenable Four Brothers. Le titre de Giuffre impose une écriture orchestrale révolutionnaire. Les Four Brothers imposent un nouveau style fortement influencé par le son détimbré et la décontraction de Lester Young. les innovations de Lennie Tristano Lennie Tristano est un pianiste et compositeur de jazz américain né le 19 mars 1919 à Chicago et mort le 18 novembre 1978 à New York.Ia a la vue gravement affectée et, à 10 ans, est pratiquement aveugle.Tristano s’imprègne assez vite du bebop et en particulier de la musique de Charlie Parker. C’est en conjuguant sa connaissance de la musique classique, du jazz traditionnel et du bebop que Tristano élabore les bases de ce qui va être son esthétique. et la collaboration entre Miles Davis Miles Dewey Davis III (26 mai 1926, Alton, Illinois - 28 septembre 1991, Santa Monica, Californie) est un compositeur et trompettiste de jazz américain.Miles Davis fut à la pointe de beaucoup d'évolutions dans le jazz et s'est particulièrement distingué par sa capacité à découvrir et à s'entourer de nouveaux talents. Son jeu se caractérise par une grande sensibilité musicale et par une fragilité qu'il arrive à donner au son. Il a marqué l'histoire du jazz et de la musique du XXe siècle. Beaucoup de grands noms du jazz des années 1950 à 1980 ont travaillé avec lui. et
Gil Evans Gil Evans (né Ian Ernest Gilmore Green le 13 mai 1912 à Toronto, Canada - décédé le 20 mars 1988 à Cuernavaca, Mexique) est un musicien de big band jazz : arrangeur, compositeur, chef d'orchestre et pianiste. Naturalisé américain, il est un innovateur important dans le modern jazz : cool jazz, jazz modal et free jazz. sont généralement regroupées sous cette bannière.

Au contraire, le hard bop est plutôt un mouvement noir, visant à ré-introduire plus de soul et de blues dans le bop, et pour qui l'aspect rythmique est prédominant. Art Blakey, Arthur (Art) Blakey (* 11 octobre 1919, † 16 octobre 1990) est un batteur et chef d'orchestre de jazz américain. Né à Pittsburgh, en Pennsylvanie, il est également connu sous le nom de Abdullah Ibn Buhaina. Art Blakey est avec Kenny Clarke et Max Roach un des inventeurs du style de batterie bebop moderne, et fut l'un des piliers du genre Hard Bop. Lui et son groupe, The Jazz Messengers, continuent aujourd'hui encore d'avoir une grande influence sur le Jazz, non seulement de par le style puissant, bluesy et funky du batteur, mais également pour avoir "lancé" de nombreux jeunes futurs grands noms du Jazz, plusieurs décennies durant. Horace Silver Horace Silver est né le 2 septembre 1928 à Norwalk (Connecticut) aux États-Unis d'un père cap-verdien. Après avoir étudié le piano et le saxophone, il est engagé en 1950 par Stan Getz. C'est dans son orchestre qu'il s'affirme comme compositeur bebop. Il travaille ensuite avec Miles Davis, Milt Jackson, Lester Young et Coleman Hawkins. Il effectue les premiers enregistrements sous son nom aux côtés du saxophoniste Lou Donaldson en 1952. ou Sonny Rollins Theodore Walter Rollins, plus connu sous le nom de Sonny Rollins, né le 7 septembre 1930 à New York, est un saxophoniste ténor et compositeur de jazz. Ses cinquante ans de carrière lui donnent aujourd'hui le statut de dernier géant en activité. Improvisateur forcené, croisant les genres, poussant à leurs limites le son et le phrasé, Rollins incarne l'esprit de quête inlassable dont le jazz noir américain est marqué. y participent. D'autres personnalités inclassables émergent: Bill Evans, Bill Evans (William John Evans), né le 16 août 1929 à Plainfield dans le New-Jersey aux États-Unis et décédé le 15 septembre 1980 à New York, était un pianiste de jazz américain . Charles Mingus, Charles Mingus (22 avril 1922 – 5 janvier 1979) était un contrebassiste, compositeur, et pianiste de jazz américain. Il était aussi connu pour son activisme contre le racisme. Il a apporté une contribution majeure au jazz, à la fois en qualité de compositeur et chef d'orchestre, mais aussi en tant qu'instrumentiste. De nombreux musiciens sont passés par ses différentes formations pour ensuite se lancer dans des carrières impressionnantes. Ses compositions, bien que mélodiques et marquantes, ne sont pas souvent reprises, ce qui est peut-être dû à leur caractère non conventionnel. Oscar Peterson Oscar Emmanuel Peterson, né le 15 août 1925 à Montréal (Québec) et mort le 23 décembre 2007 à Mississauga (Ontario) est un pianiste et un compositeur canadien de jazz.Il gagne rapidement une réputation de pianiste techniquement brillant et de pianiste de jazz mélodieusement inventif. ...

A la fin des années 50, les structures harmoniques et l'improvisation sont portées à leurs limites par
John Coltrane John William Coltrane était un saxophoniste de jazz, compositeur et chef de formation américain, né à Hamlet en Caroline du Nord le 23 septembre 1926 et mort à Huntington, New York, le 17 juillet 1967. Il fut, après Charlie Parker dans les années 1940 et 1950, considéré comme le saxophoniste le plus révolutionnaire et le plus influent en jazz, meneur du courant avant-gardiste dans les années 1960, et l'un des artistes les plus influents de la musique de la deuxième moitié du XXe siècle. et Ornette Coleman Ornette Coleman est un saxophoniste ténor et alto, un trompettiste, un violoniste et compositeur, né à Fort Worth (Texas) le 9 mars 1930, précurseur majeur du free jazz. .Les musiciens bouleversent la structure musicale et les techniques instrumentales. La grille harmonique, le rythme régulier, et même le thème sont supprimés, au profit d'improvisations collectives, la prédominance de l'énergie, et l'utilisation de techniques non conventionnelles (suraigus, growl, cris, slaps, « sons sales », voire bruitistes), c'est la naissance du free jazz. Les réactions des critiques à cette nouvelle forme de jazz sont féroces, et le public beaucoup moins nombreux à suivre cette musique nouvelle.

Dès les années 60, et surtout les années 70, s'amorcent des mouvements de fusion entre le jazz et d'autres courants musicaux, le jazz et la musique latine donne le latin jazz, mais surtout la fusion entre le jazz et le rock, le jazz-rock, qui remporte l'adhésion du public. Les grandes figures en sont Miles Davis et le groupe Weather Report.

Au même moment, la création de la maison de disques ECM à Munich participe à la création et à la diffusion d'un jazz plus « européen », aux sonorités plus feutrées et subtiles, inspiré par la musique classique, la musique contemporaine et les musiques du monde. Jan Garbarek, Jan Garbarek, né le 4 mars 1947 à Mysen (Norvège), est un saxophoniste ténor et soprano de jazz norvégien C’est un saxophoniste majeur des années 1970 et 1980, en partie par sa contribution au quartet européen de Keith Jarrett mais surtout par la création d’une esthétique privilégiant la mélodie et la sensibilité, ainsi que le mélange réussi avec les musiques du monde. Garbarek est devenu de facto une figure d’un jazz « européen », attentif au silence et à la lenteur. John Surman, John Surman est un saxophoniste et clarinettiste de jazz Anglais né le 30 août 1944 à Tavistock, Devon. Louis Sclavis, Louis Sclavis est un clarinettiste, saxophoniste et compositeur de jazz français né le 2 février 1953 à Lyon. Kenny Wheeler Kenneth Vincent John Wheeler, est un trompettiste, bugliste, compositeur canadien de jazz né le 14 janvier 1930 à Toronto, Canada. Il s'est installé en Grande-Bretagne depuis les années 1950. en sont quelques représentants.


Source : wikipedia